À propos

maman et bébé
Photo via VisualHunt

Devenir mère est un séisme.

On a beau s’y attendre, on n’est jamais suffisamment préparée à l’ampleur du séisme qui va nous secouer quand on donnera naissance à nos enfants.

Fatigue, injonctions diverses et variées, pressions sociales ou culturelles, dépression post partum, burn out parental, rapport au corps, sexualité, vie de couple, boulot… Le jour où l’on devient mère, les doutes, les peurs et les questions peuvent s’accumuler. Parfois, face à ce tourbillon, on ne sait que penser. Est-ce normal de se sentir perdue à ce point ? Suis-je la seule à ressentir ça ? A qui et où puis-je en parler ?

Ici, il ne sera pas question de mères parfaites ou imparfaites. Pas question non plus de principes d’éducation, de petits pots ou d’allaitement. Nous parlerons juste avec bienveillance de ce que nous sommes : des mères, souvent paumées, qui essaient de faire du mieux qu’elles peuvent avec ce qu’elles ont. Des femmes qui doivent porter leur maternité au quotidien et à bout de bras, et qui ne savent pas toujours comment gérer ce poids.

L’école des mères se veut un espace ouvert à toutes, ou chacune pourra partager ses doutes, ses peurs et ses joies. Un lieu d’échange sans tabou et sans jugement, ou on pourra exprimer ce que ça nous fait, à nous, d’être mères. On pourra ici questionner notre rapport à la maternité, se délester du fond de nos pensées.

Soumettez-nous vos coups de gueule, vos peurs et vos ressentis. Partagez vos émotions, et venez vider votre sac. Parfois, ça fait du bien d’en parler.
Pour participer, c’est ici que ça se passe.